Le Québec est présentement en période critique de sécheresse printanière, ce qui amène des dangers élevés d’incendie.

Au printemps, la présence de feuilles mortes, d’herbe sèche et de branches sur le sol entraîne des variations rapides et fréquentes du danger d’incendie.

Le compostage demeure la meilleure option pour vous départir des rebuts amassés lors de votre nettoyage printanier.

Pour bien comprendre le danger d’incendie, nous vous invitons à consulter cette publication de la SOPFEU.